Communiqué à la fin du 2ème tour des élections mars 2014

Élections municipales mars 2014 Roubaix

Le sursaut des roubaisiennes et des roubaisiens devrait permettre à M. Guillaume Delbar de stopper l’enfer dans lequel le couple Vandierendonck / Dubois a précipité Roubaix ces 6 dernières années. Il devient « L’ultime espoir ».

L’enfer d’un quotidien peu reluisant (propreté, sécurité), l’enfer des divisions haineuses au sein du PS, le vivre ensemble abandonné au profit du communautarisme, les arrangements de toutes sortes qui favorisent  amis et  électorat étaient devenus insupportables. L’allégeance au Grand Lille à qui nos compétences ont été soldées sans discernement ; l’allégeance qui favorisait les carrières au détriment de l’équilibre des investissements entre Lille et le versant Nord-est de la métropole ; l’allégeance qui nous privait des emplois dont nous avions grand besoin ; l’allégeance qui vidait Roubaix de ses classes moyennes … étaient devenues inacceptables.

M. Guillaume Delbar aujourd’hui élu avec à peine 15 % des inscrits pourra-t-il redonner vie et respect à notre ville ? Cela ne sera pas facile mais c’est mon espoir le plus cher.

Avec le groupe de travail constitué pendant la campagne, je continuerai à produire des idées innovantes pour Roubaix ; formulons le vœu qu’elles soient examinées plutôt que parcourues avec indifférence ou dédain comme c’était le cas sous l’ancienne majorité.

Philippe Delannoy, « Roubaix aujourd’hui et demain », le 31 mars 2014.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.