La blague façon potache du journaliste CH.-O.B.

CH.-O.B. semble s’amuser de la victoire du FN à notre détriment (clic clac & la rumeur de ce jour), l’affrontement venu il pourra toujours se réfugier à Lille. Car vous l’avez compris, quand le FN passe de 8% en 2008 à 19% en 2014 on comprend où sont partis les écoeurés que je ne suis pas parvenu à fédérer. Pour les professionnels de la politique c’est pire me semble-t-il mais le journaliste est plus magnanime. L’équipe D.O.R. perd 26%, les verts 40%, ExG. 29%, UMP-UDI gagne pour le coup des miettes, 124 voix.

Non, le résultat du 1er tour à Roubaix ne se prête pas à la blague de potache.
Le FN sans faire campagne (quelques affiches et 10.000 tracts), avec un leader encore moins connu que moi-même, gagne la 1ère manche. Que le microcosme politique et journalistique arrête SVP de se voiler la face. Oui, les roubaisiens qui se battent encore (61,58% d’abstention) ne sont pas contents de la gestion de leur ville, oui ils ne veulent pas des communautarismes religieux, ethniques ou de classe. Ils veulent vivre ensemble tel que nous le propose la Constitution dans son article 1er : « La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. » J’avais l’avantage de vouloir le rappeler sans aucune haine, sans aucun exclusif ce qui n’est pas le credo du FN. Son leader nous l’a dit clairement lors du débat organisé par MDA.

Vous l’avez compris les enjeux ne sont pas de savoir si en 2020 il faudra se battre pour « l’espoir ultime » en lieu et place de « l’ultime espoir » ; il sera tout simplement trop tard et de la même façon que quand vous allez à Londres on vous fait visiter par curiosité le quartier « Loubawitch » quand les voyageurs viendront dans la métropole lilloise on leur fera visiter Roubaix en marge de la République.

Philippe Delannoy le 25 mars 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.