Pourquoi j’irai voter aux élections européennes du 26 mai 2019

9

J’aime la France et je souhaite la préserver en la solidarisant à un Etat souverain européen, une heureuse solution d’avenir à mes yeux.

J’en suis encore plus convaincu quand je vois tous les stratagèmes mis en place par les présidents Trump et Poutine pour tenter de torpiller la construction des Etats Unis d’Europe. Si nous y parvenions en balayant notre tendance à se surestimer, il serait plus difficile pour l’un, de nous imposer le dollar comme monnaie dans les échanges internationaux (voir pour les européens les conséquences du dictat de Trump vis-à-vis de l’Iran) pour l’autre, d’être la puissance politique prédominante sur notre continent (suivre son soutien aux souverainistes dans le but de diviser).

On notera au passage que ces deux puissances vivent très bien leur situation d’Etat fédéral, pour l’un depuis 1787, pour l’autre depuis 1991. On pourrait ajouter que l’Allemagne et la Suisse s’accommodent plutôt bien de leur choix fédéraliste. Alors avec nos partenaires européens pourquoi pas Nous !

Cependant faute d’un manque de courage de la plupart de nos politiques pour fixer un objectif clair les peuples n’arrivent pas en s’enthousiasmer pour l’Union européenne. Les leaders souverainistes surfent sur les déconvenues et parviennent à semer le trouble. Mais en y regardant de plus près on peut s’apercevoir qu’ils sont surtout avides de pouvoir. Ainsi comme des girouettes en quelques semaines les uns abandonnent l’idée du Frexit, les autres se convertissent à l’Euro qu’ils bannissaient encore hier. En effet, qui voudrait encore du Frexit quand on voit la pagaille que le Brexit engendre chez les britanniques. Qui voudrait devoir se munir de 4 à 5 devises différentes pour traverser l’Europe. Qui voudrait refaire la queue en douane pour aller d’un pays à l’autre en Europe ….

Quoi qu’on en dise, une majorité d’entre nous aspirent à une Union européenne puissante qui fasse la nique à Trump et Poutine et qui soit capable de calmer les prétentions de Xi Jimping, le président de la république populaire de chine.

Mais voilà pour cela il y a un passage obligé c’est l’acceptation d’un gouvernement européen supranational, démocratiquement élu et contrôlé. Gouvernement en charge des affaires pour lesquelles chaque Etat pris isolément ne peut plus peser : la politique étrangère, la défense, la sécurité intérieure et celle des frontières, les finances, les défis écologiques et numériques, la maîtrise de l’espace, la concurrence commerciale mondiale, la lutte contre : la fraude fiscale, la criminalité organisée, le trafic des stupéfiants, l’immigration sauvage.

Personnellement, c’est limpide je vais chercher parmi les 34 listes celle qui répond le mieux à mes attentes ci-dessus exposées. Et vous que ferez-vous ? Visez l’avenir c’est le bon choix.

Cordialement,

Philippe Delannoy. Le 22 mai 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.