public gradins

le Grand Prix Classique de Roubaix

affiche ancienne

L’affiche d’époque, Roubaix a son sommet!

Le saviez vous? Le Roubaix prospère d’avant guerre organisait (au même titre que Monaco ou Monza), son grand prix automobile. L’épreuve a connu son heure de gloire avec la participation du champion de légende Fangio. L’épreuve a perduré après guerre pour être abandonnée en 1953.

Quelle bonne idée de renouer avec le faste de Roubaix dans un événement de renommée internationale, un rassemblement unique de véhicules classiques pour un rallye amical autour du Parc Barbieux, commémorant le tracé de l’épreuve centenaire.

affiche europeene

Faisons venir nos voisins européens.

L’occasion de rassembler tous les amateurs et un public Roubaisien de tous âges déja passionné d’automobile. La proximité de l’Angleterre et du Benelux est un atout capital, et garantira de nombreux participants et visiteurs, favorisant notre économie locale (hôtels, restaurants, commerces).

L’occasion également d’impliquer les lycées professionnels de la région dans la préparation de leur voiture, pour une épreuve amicale, point d’orgue d’une année de formation.

Une épreuve avec des véhicules électriques installerait durablement notre ville comme innovante, tournée vers l’écologie et l’avenir. Quelle belle notoriété, bien méritée!

Un projet concret, autofinancé, et qui rapporte plus qu’il ne coûte, ça c’est une bonne idée!

véhicule electrique

Une épreuve électrique de renommée internationale.

un projet educatif porteur

un projet éducatif porteur

 

 

 

 

 

merci à ces précieuses sources : 

http://panhard.racing.free.fr
http://www.histoirederoubaix.com
http://leonardasf1.narod.ru (Roubaix connue jusque en Russie!)
http://www.educeco.net

3 réflexions au sujet de « le Grand Prix Classique de Roubaix »

  1. Planquart pierre Olivier

    Bonjour monsieur. J ai lu votre article dans la voix du nord qui me rappelle des souvenirs d enfance en1951 ou 1952 alors tout gamin (ne en 1947) j ai vu au parc barbieux un tonneau d une 4 cv 1063 du pilote Guy Lapchin alors ami de mon père de la est peut être venu ma passion automobile de toujours collectionneur de voitures anciennes sportives et membre de plusieurs clubs pourquoi ne pas faire une démonstration et non pas évidemment une course avec des passagers payants pour une somme modique entre 10 et 50 euros ce qui peut être un succès populaire et également à but caritatif étant menbre du lions club. En espérant une réponse veuillez recevoir. Monsieur. L’assurance. De mes meilleurs. Sentiments

    Répondre
    1. quentin

      Merci de votre intérêt, ça pourrait être super! Si vous avez des amis roubaisiens qui partagent nos valeurs, rejoignez nous sur la liste et mettons le projet sur les rails! Vroarrrr

      Répondre
  2. Jerry Leleu

    Que d’erreurs !
    – le Grand Prix de Roubaix n’a jamais eu lieu avant guerre !
    – Manuel Fangio n’est jamais venu à Roubaix.
    – Ca n’avait rien à voir avec Monaco ou Monza mais plutôt comparable aux grand prix de Bordeaux ou Marseille ! Ces courses étaient organisées au profit, certes des sports mécaniques, mais surtout ppour les prisonniers de guerre !
    A votre disposition.
    ps: Je possède le film de l’accident de G.Lapchin ….

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.