Archives de catégorie : cadre de vie

Zoo et Parc Barbieux gratuits

Zoo et Parc Barbieux gratuits !

Intéressant cette polémique sur la fausse gratuité du zoo de Lille. Non, le zoo n’est pas “gratuit”, il est payé par les lillois lit-on aujourd’hui. Mais que dire du cadeau que Roubaix (ville pauvre par excellence) offre aux habitants de Croix, Hem, Villeneuved’Ascq et bien d’autres petites communes avoisinantes en laissant à disposition le parc sans la moindre contrepartie. Le parc s’offre une cure de jouvence, n’est-ce-pas le moment d’examiner comment nos voisins peuvent participer tant à la rénovation qu’aux frais d’entretien à venir. A moins qu’ils préféreraient que nous profitions des travaux pour installer une jolie clôture avec un droit d’entrée pour les non roubaisiens. Notre nouveau Maire les a-t-il sollicités lui qui souhaite diminuer les impôts locaux de 20 % ? Au fait est-il venu à l’idée de nos ingénieurs de noyer dans un tunnel à niveau l’avenue du Peuple Belge ?

Voisins Vigilants

Voisins Vigilants à Roubaix

M. Pierre Dubois s’interroge sur la création d’un dispositif de “Voisins vigilants” par la nouvelle majorité (NE du 10 12 2014). En clair, il est toujours dans le texte loin d’accepter de tenter de nouvelles expériences pour améliorer la sécurité des roubaisiens (nes). Ses solutions reviennent à celles d’hier, exemple : “Exiger des moyens réels en terme d’effectif de police…” du bla-bla-bla. Sa majorité ne l’a-t-elle pas exigé pendant douze ans sans jamais rien obtenir. Reconnaissons lui quand même d’avoir un peu évolué. Du seul sentiment d’insécurité qui l’animait leur de son interview chez Wéo il a pris conscience des cambriolages, des atteintes à la personne, des incivilités qui exaspèrent et découragent bon nombre d’habitants. Dommage que la nouvelle majorité n’aille pas encore plus vite à explorer de nouvelles solutions, le temps presse.

Réagir devant un braquage!

Réagir devant un braquage ! Dans, Le point de vue, le journaliste de NORD ÉCLAIR pose la question : « Faut-il vraiment applaudir ? ». Réponse du journaliste : «  je n’irais pas encourager d’autres à suivre son exemple ». Il parle de l’affaire de Croix où le boulanger prête main-forte au bijoutier agressé. Dans le confort de mon bureau, je m’efforce à penser que j’en aurais le courage. Je ne voudrais pas être responsable de braquage à la puissance 10. A chacun de choisir son « Vivre ensemble ».

 

Le coup de sang – L’action

De la part de Philippe DELANNOY rue Saint Antoine

à l’attention de M. le Maire et de son adjoint à la propreté

le jeudi 18 septembre 2014.

Je ne ménage pas ma peine pour que mon quartier soit propre mais si je n’obtiens pas votre concours c’est peine perdu.

Vos services doivent être exemplaires si vous voulez aboutir

Voilà plusieurs fois que vous envoyez des équipes pour nettoyer le dépôt sauvage récurrent du carrefour rue St Antoine / rue Latine. Il faut déjà en moyenne attendre 7 jours pour que vous interveniez mais après le passage de l’équipe c’est tellement sale au sol que le dépôt reprend aussi vite.

1- 18 09 2014 Ce qui reste au sol après le passage des services de propreté

J’ai donc entrepris de nettoyer moi-même pour que vous puissiez motiver vos équipes à l’aide des photos que je vous joins. J’ai aussi demandé à Vivacité ce jour de venir ramasser les 4 sacs d’ordures, je n’ai pas vocation à garder cela ni chez moi, ni devant chez moi. Il est 19h30 et même cela je n’ai pas pu l’obtenir. Aussi je me permets de déposer ces sacs devant l’Hôtel de ville je pense qu’ils seront plus vite débarrassés.

1bis 18 09 2014 Le coup de sang – L’action

 

2 - 18 09 2014 Comment devrait-être nettoyé un dépôt  sauvage

3 - 18 09 2014 La mairie n’abandonne avec mes sacs

Très respectueusement.

 

 

 

 

 

Une histoire sans fin

Une histoire sans fin commençait en 1992, toujours d’actualité en septembre 2014.

Propreté au carrefour des rues St Antoine et Latine à Roubaix.

Des suggestions transposables dans tous les quartiers de la ville.

– Je me suis démené, dès 1992, avec la municipalité précédente pour trouver des solutions afin que ce carrefour ne soit plus le lieu d’un dépôt sauvage et que le square d’en face (des Tisserands) soit propre. Il fut impossible à l’époque de construire une véritable politique qui aurait pu permettre d’aboutir. Pour obtenir deux poubelles dans le square, il a fallu que j’en installe une moi-même en affichant une promesse, vieille de 5 ans de M. Dubois, qui n’avait jamais trouvé son aboutissement. Les édiles ont cru venir à bout du dépôt sauvage récurrent en faisant poser un panneau d’interdiction aussi inutile que coûteux.

– Sur ce lieu, les risques ne sont pas anodins car quand les cartons et les ordures s’amoncellent, des voyous y mettent le feu et l’armoire des connections téléphoniques située au même endroit brûle privant le quartier de téléphone et d’Internet. C’est ce que nous avons vécu à la fin du mandat de M. Dubois. C’est toujours d’actualité aujourd’hui : une entreprise et quelques riverains y vont de bon cœur pour nous pourrir la vie. Il faut donc que la réaction soit aussi forte que cette désinvolture récurrente.

 

Nouvelle municipalité mars 2014, nouvel espoir. Allons-nous aboutir ?

L’histoire sans fin –Rétrospective des dernières semaines.

• Le jeudi 5 juin, la ville envoie 2 camions de 10 tonnes pour nettoyer un dépôt commencé 8 jours plus tôt. Il était, entre autres, constitué de cartons estampillés de la marque « Thomson ». C’est par ce nom que j’appellerai ci-après l’un des contrevenants.

• Le mercredi 2 juillet, j’informe MM. Wanlin, Delbar, Picq, Mme Connell que le dépôt sauvage a repris depuis 2 jours, j’implore la mise en place d’une caméra mobile et une investigation auprès de l’entreprise Thomson afin de retrouver le client qu’elle livre dans le secteur. Le dépôt est débarrassé sans soin, j’en informe Vivacité qui fera reprendre le travail. Le lendemain, le dépôt se reconstitue toujours avec les cartons « Thomson » et quelques heures plus tard le voisinage emboîte le pas.

latine 07022014  mercredi 2 juillet, reprise dépôt sauvage

latine 07032014 nettoyage sans soin du dépôt sauvage

Latine 07082014 le dépôt sauvage se reconstitue dans les 48 heures

• Les services de la ville viennent nettoyer le jeudi 10 juillet, dans la même journée « Thomson » dépose un nouveau carton d’ordures. Pourquoi les contrevenants ne profiteraient-ils pas de l’aubaine ? “Je pose mes ordures, Delannoy informe Vivacité, les services de la mairie nettoient et ainsi de suite”.

Latine2 07102014 le jour même après le nettoyage par la ville

• Effectivement, le nouveau dépôt du 10 juillet grossit et cerise sur le gâteau les poubelles du square ne sont plus vidées depuis 8 jours, elles débordent, le square devient un tapis d’ordures. Il faudra attendre le mardi 15 juillet pour que tout soit nettoyé et voici le pire: le dépôt a repris en fin de journée du 15 juillet. Un sans-abri en a débarrassé une partie en s’emparant du Caddie abandonné pour le charger de planches, d’un pare-brise… Pour le reste ce sera le dépotoir habituel avec en prime des poubelles officielles débordantes sorties bien trop tôt. Comme les corbeilles du square d’en face débordent à nouveau, je vous laisse imaginer l’état du quartier lundi 21.

Latine 1 07132014 le dépôt prend de l’ampleur

07182014 Latine Poubelles officielles qui débordent sorties beaucoup trop tôt

 

Latine3 07132014 Ces corbeilles peuvent attendre 8 jours avant d’être vidées

• Le 03 septembre après une absence prolongée, qu’est ce que je retrouve au carrefour en question? Réponse : un nouveau dépôt sauvage en constitution, les corbeilles du square d’en face qui débordent. J’en informe par courriel M. Wanlin. Les corbeilles sont aujourd’hui vidées mais le dépôt sauvage n’en finit pas de grossir depuis 7 jours.

3 latine 3 09 2014 le 03 septembre

latine 10 09 2014 Le 10 septembre

Devant de telles observations comment gagner la bataille de la propreté à Roubaix ?

Voici des suggestions “d’actions de bons sens qui changeront la vie quotidienne des roubaisiens”.

1) Il conviendrait que les services de la ville et de la métropole soient exemplaires, c’est le préalable. Ceci suppose la mise à disposition dans la ville de corbeilles en nombre suffisant aux points stratégiques, convenablement réparties (voir l’aberration des 5 corbeilles les unes contre les autres devant le Duplex) et la mise en place d’un nouveau planning de ramassage fonction de l’implantation des corbeilles et de l’époque de l’année. Par exemple, en été un square aménagé de bancs qui accueillera des citoyens pour le déjeuner verra par voie de conséquence ces corbeilles se remplir plus vite, aussi faut-il prévoir de les vider plus souvent. C’est encore plus vrai si l’employé qui nettoie le square doit mettre sa récolte dans les corbeilles. Pour mémoire, au mois de juillet les corbeilles du square ont attendu 3 semaines avant d’être vidées bien que je sois intervenu 3 fois à ce sujet. C’est une contre performance au regard des promesses de campagne (2.2 Propreté). Quand les intervenants sous la responsabilité de la Métropole ne remplissent pas correctement leurs obligations la ville doit suppléer et envoyer systématiquement une facture à la LMCU.

2) Il convient de mettre en place des actions pédagogiques et éducatives qui se poursuivront sans relâche pendant 6 ans. Une action nouvelle au minimum chaque mois interpellera la population. Un slogan pourrait-être : “Nous sommes la ville la plus pauvre de France, mais nous pouvons aussi être la plus propre”. Les supports type BD (format scolaire A3) devraient être privilégiés, ils reprendraient les mauvais gestes et en parallèle les bons gestes. Il s’agit de toucher le subconscient de chacun pour changer les comportements. Il faut que les contrevenants finissent par se sentir gênés de leur désinvolture. D’autres idées spécifiques à mettre en œuvre : distribuer dans toutes les boites aux lettres le A3 (BD), le projeter dans les salles de cinéma, l’inclure dans le magasine de Roubaix, obtenir la participation des écoles, des associations, des centres sociaux, de la police, des lieux d’accueil du public, de l’office du tourisme… Tout ce travail revient à notre nouveau directeur de la communication. Dans des cas spécifiques tel que le carrefour St Antoine/Latine une communication ciblée, distribuée par un agent municipal au porte à porte serait un plus.

3) L’apport des caméras mobiles est indispensable dans le type de situation tel que celle prise en exemple. Il serait utile de prendre quelques risques pour agir vite. Le ras le bol de la population est trop fort pour que l’on puisse attendre la mise en place d’une verbalisation par caméra car toutes les autorisations judiciaires seront longues à obtenir.

4)  La mise en place dans chaque quartier d’un réseau de correspondants devrait permettre la remontée d’informations qui permettront d’agir vite dans les rues à problèmes. Aux agents de mairie d’aller ensuite porter les tracts pédagogiques, d’ouvrir le dialogue et de tenter de modifier l’état d’esprit des citoyens négligents.

5)  Il conviendrait aussi de remettre à l’honneur l’arrêté municipal qui enjoint les citoyens à tenir propre leur trottoir, le slogan pourrait-être : “”Notre ville c’est notre jardin entretenons là “. Il faut aussi casser cette idée contre productrice, pour l’état de la ville, que l’on crée des emplois en jetant par terre tout ce qui passe dans nos mains.

6) Il serait souhaitable psychologiquement de donner des priorités d’action aux employés de la propreté. Il devient parfois risible de voir ces derniers enlever méticuleusement des mégots de cigarettes avec leur pince alors que 100 mètres plus loin il y a une ribambelle de papier qui ne pourront pas être ramassés durant les horaires impartis. Il s’agit aujourd’hui d’aller à l’urgent.

Dans le domaine de la propreté reste à revoir l’organisation de Vivacité, le fléau des tags, tout le système de la collecte des ordures et de l’affichage sauvage, des suggestions seront faites ultérieurement.

Ce travail de réflexions et de suggestions a été réalisé pour le compte de “Roubaix Aujourd’hui et Demain” par Philippe Delannoy à l’intention de M. Wanlin adjoint à la municipalité.

Je pense sincèrement que si ces 6 suggestions de bon sens étaient mises en œuvre, Roubaix commencerait à donner progressivement une image plus accueillante au niveau de la propreté.

Un parking Grand-Place à Roubaix, est-ce bienla priorité?

Un parking Grand-Place à Roubaix, est-ce bien la priorité ?

Il nous semble désolant d’éparpiller nos moyens financiers et humains en aménageant, en dehors d’un schéma directeur global, 35 places de stationnement sur la Grand-Place.

Il y a tant à faire, entre autres pour maintenir en état les réalisations urbaines de ces dernières années (voir l’état : de la voirie autour de l’Espace Grand’Rue, de la rue du Vieil- Abreuvoir…, de l’espace urbain autour du Mail Notre Dame….)

Par ailleurs, qui est assez naïf pour croire que cette “mesurette” revitalisera le commerce à Roubaix !

Toutefois, “Roubaix Aujourd’hui et Demain” se refuse d’émettre des critiques sans proposer une alternative, la voici. En attendant le débat pour la mise en place d’un schéma général d’aménagement qui devrait permettre au centre de Roubaix de retrouver son attractivité, il est possible d’optimiser ce qui existe.

Les parcs de stationnement de l’Espace Grand’Rue, de la rue du Curé, de la rue Neuve sont au ¾ vides ou hors d’usage. Ils se trouvent à 100 mètres de la Grand-Place pas beaucoup plus loin que l’extrémité d’un parking des centres commerciaux importants. Rendons les gratuits aussi longtemps qu’ils ne seront pas régulièrement pleins. Profitons en pour être inventif et proposons en sortie de parc : des parapluies, des cabas, des caddies de ville moyennant une caution. Organisons, par une signalisation sans lacune, l’accès à ces parcs de stationnement. Après quoi si la ville poursuit et amplifie ce qu’elle a si bien commencé, à savoir l’animation de ce très bel espace devant l’hôtel de ville, ces mesures (3 parcs de stationnement gratuits, une signalisation optimum, une animation permanente de la Grand-Place) iraient dans le bon sens.

Philippe Delannoy pour “Roubaix Aujourd’hui et Demain”

Supplique aux garants de l’ordre

Lettre ouverte à l’attention de M. le Maire de Roubaix, Mme Connell, adjointe à la sécurit, M. Levrel, Commissaire de Police, M. Latawiek, Directeur de la P. M.

Suggestion pour contrer des incivilités récurrentes

Madame, Messieurs,

Une fois de plus, le samedi 21 juin à 14h45 une voiture stationne devant notre garage, nous ne serons pas à l’heure à notre rendez-vous.

Après avoir sonné et donc dérangé tous les voisins le propriétaire est introuvable. Nous appelons la police municipale, 1, 2, 3 fois sans succès. Il est 15 h, nous faisons le 17, le policier note notre demande d’intervention. A 15h30 nous rappelons, la réponse n’est pas encourageante : «  Il n’y a que 2 patrouilles sur le terrain pour tout Roubaix, elles s’occupent des urgences, il nous faudra beaucoup de patience car il y a un manque d’effectif, à nous de nous plaindre aux autorités.» nous dit-on. Continuer la lecture

Bravo le Fennecs, Honte aux ……..

Bravo les Fennecs, Honte aux …………

Les Fennecs se qualifient pour la 8ème de finale de la coupe du monde. Si vous avez quelques attaches par les ascendants, la famille au sens large, vous ressentez de la fierté et de la joie. C’est légitime.

Place aux idées.

Parmi cette population, le plus grand nombre possède la nationalité française soit par leur propre choix, soit parce que les parents l’ont choisie. Il y aurait avantage à l’afficher et par exemple en pareille circonstance associer le drapeau algérien au drapeau français. Cela change tout pour le bien vivre ensemble.

Il y a ceux qui ont gardé la nationalité algérienne. L’expression de leur joie doit toutefois se manifester dans le cadre respectueux de nos institutions. C’est la moindre des choses.

Les débordements c’est le fait d’une grosse centaine de voyous, lit-on. D’accord, mais s’il s’agit vraiment d’un si petit nombre la police doit pouvoir les contenir et les empêcher de nuire si on les isole. C’est notre suggestion les isoler.

Comment pouvons-nous faire ? C’est à tous les supporters des Fennecs de s’organiser : chefs de familles, responsables des clubs, associations, tenanciers de café doivent demander aux adolescents, aux jeunes, de stopper les conduites à risque et doivent les inviter, dans la rue, à se désolidariser des casseurs en s’éloignant d’eux et en les signalant à la police. Si le vide se fait autour des casseurs (plutôt que les entourer et les regarder benoîtement) leur isolement va calmer leurs ardeurs néfastes et la police pourra plus facilement intervenir.

Allez, les supporteurs des Fennecs organisez-vous pour que demain ou mardi dans la presse les mots de “vandalisme, saccage, incendie, graves incidents, blessé” ne soient plus en première page de la presse. Vous avez 6 heures devant vous.

“Roubaix aujourd’hui et demain” Philippe Delannoy le 30 juin 2014.

Nekkaz le généreux

En octobre 2013, M. Rachid Nekkaz vient payer les amendes d’une jeune roubaisienne pour port du voile intégral sur la voie publique. La presse lui offre une page complète de publicité.

En juin 2014, M. Nekkaz réapparaît et la presse (ce jour) participe à nouveau à la promotion du geste en lui offrant ce que j’appellerai un « encart publicitaire ».

Si nous voulons aller vers l’apaisement pour bien vivre ensemble, faut-il se prêter indirectement à encourager l’incivilité républicaine. Quatre lignes d’information et d’indignation auraient pu suffire. Le Préfet serait bien avisé de se pencher sur la question.  Il ne faut pas s’étonner que la police passe auprès des contrevenants, le plus suivant, sans dresser un procès puisque de toute façon…..

(Rappel de la loi n° 201-1192 du 11 octobre 2010 circulaire d’application du 2 mars 2011.)

Week end de pentecôte

Pour le week-end de la Pentecôte 2014, j’avais invité des amis. Ils se faisaient toujours prier pour venir chez nous à Roubaix. Je les avais convaincus en les invitants à aller lire les blogs positifs sur la ville, ceux de Jérôme, Florence de RBX tourisme, Thanh, Omar, Karine. J’habite près du carrefour des rues Saint Antoine et Latine, jeudi dernier je me suis réjoui de voir arriver une équipe avec deux camions de 10 tonnes pour nettoyer le dépôt d’ordures récurrent à cet endroit car ce n’était extra pour recevoir des amis Continuer la lecture