Quand la procédure prend le pas sur la sécurité.

Rapport du 23 janvier 2019 de Philippe Delannoy à Vivacité et Mme Laruelle technicienne.

Transmission à Monsieur le Maire et à la presse

Le 22 janvier faute de pouvoir utiliser l’application qui bug je téléphone en début d’après midi pour signaler un trou d’au moins 30 cm de profondeur de la dimension en surface d’un pied de petit enfant. Situation : au milieu du trottoir, rue de la Communauté Urbaine entre le campanile et le n°18.

Le danger n’est pas négligeable en particulier pour un petit enfant dont le pied pourrait pénétrer dans ce trou en endommageant tout son mollet.

Il m’est dit que l’on allait envoyer un technicien constater et que ce serait remonté à la MEL ! La procédure !

Les bras m’en tombent. J’insiste : « dites à votre technicien de prendre un sac de sable pour parer à l’urgence. », réponse : « impossible, il y a une procédure ».

Le 23 janvier en début d’après midi je repasse voir si les mesures de protection ont été prises. Rien. Je passe à la Mairie avec les photos, impossible de voir une personne de Vivacité. La procédure ! Je suis mis en contact avec Sandrine qui visiblement essaye de trouver une solution, elle prévient de l’urgence.

Effectivement, la technicienne, Mme Laruelle, (orthographe à vérifier) me téléphone pour me dire qu’elle est passée sur place hier et qu’elle a transmis à la MEL. La procédure ! Je lui demande pourquoi elle n’a pas pris de quoi à signaler le trou ou de le boucher avec un sac de sable. Réponse sic : « je ne vais pas me casser le dos ». Je suppose qu’entre un petit effort et le risque d’accident elle privilégie son petit dos. C’est bien sûr une excuse bidon, il suffisait de prendre plusieurs petits sacs ou un piquet avec une pancarte pour le planter dans la cavité.

Je m’énerve devant un tel comportement incompréhensible pour moi. Je suis allé boucher le trou moi-même. Ci-joint les photos. La MEL n’est pas la solution pour ce type de problème, je l’avais dénoncé en 2014 mais mes solutions n’ont pas été écoutées.


Trop de procédures fabriquent des Gilets jaunes !

Philippe Delannoy le 23 janvier 18h mission accomplie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.