Nocibé va fermer son magasin de Roubaix

Tant que l’on restera sur un schéma classique basé sur le pouvoir d’achat des roubaisiens il n’y a aucune chance de faire renaître une activité commerciale attractive, diversifiée digne de ce nom dans l’hyper centre de Roubaix. La plus grande partie des roubaisiens n’a plus les moyens de préserver le commerce d’autrefois en centre-ville.

Le seul remède c’est d’aller chercher le client aisé à l’extérieur en lui offrant de l’originalité, de la spécificité comme le fait par exemple Mac Arthur Glen. C’est dans cet esprit qu’un petit groupe de roubaisiens (nes) avait formulé dès 2014 une offre nouvelle qui prenait corps avenue Jean Lebas. Elle a été travaillée et présentée aux nouveaux élus après l’élection municipale 2014 par le collectif RAD « Roubaix Aujourd’hui et Demain ». L’offre n’a pas été retenue. Ils ont préféré la formule coûteuse de l’embauche d’un manager venu d’ailleurs. Ce dernier s’échine. Il bouche les dents creuses commerciales comme il peut pour en voir aussitôt une autre se former.

Aujourd’hui il faut se résigner, les grands centres commerciaux extérieurs se sont accaparés le petit commerce du centre-ville et le commerce en ligne entame les restes. Pour Roubaix, il restait une chance à saisir : capter la clientèle du musée La Piscine en prolongeant leur curiosité par une offre originale dans l’avenue Jean Lebas pour les conduire progressivement vers Mac Arthur et vice versa. Les offres basiques avenue Lebas, la multiplication Grand ’Rue et place de la Liberté des restaurants rapides, des administrations, des banques, des mutuelles, agences immobilières, des pharmacies ne peuvent pas intéresser ni la clientèle touristique, ni celle de communes voisines.

Pour en savoir plus aller sur le site :

Le 10/02/2021 suite à l’article « Nocibé va fermer son magasin de Roubaix »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.